//

La fin des véhicules à essence dans les rues de Paris en 2030 ?

Interview de Jean-Pierre Corniou, co-Président de l’Institut de l’Iconomie

On n’est pas tous seuls, à avoir des ambitions ambitieuses!

D’autres sont plus hardis que nous encore : plus de voitures à essence en 2030

En Allemagne, en Norvège, aux Pays-Bas. La Chine s’y met aussi. Nous en France, la limite est fixée à 2040. 10 ans plus tôt pour la ville de Paris.

Tout le monde y pense, tout le monde s’y met. Mais une vie sans essence, c’est plus d’électricité ? Mais est ce qu’on en a assez?  Il faut du Cobalt aussi. Et pour les batteries, du lithium.

L’idée c’est moins de pollution, ou moins de dépendance au pétrole ?

Le monde change. On avance, on avance, on avance, mais peut on vraiment avancer sans essence ?

 

A écouter ici : https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-17-octobre-2017

Vincent Lorphelin finance la protection des start-up de la french tech (100brevets.tech) et accompagne la stratégie de propriété intellectuelle des entreprises innovantes (Venture Patents).

Voir son profil.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Le Monde
Article précédent

Pour protéger la French Tech, il faut élargir le champ des brevets

Article suivant

Il faudra s'attendre à une exponentielle

Derniers articles / Iconomie