/

Quelle stratégie française dans les brevets à l’ère numérique ?

Par Pierre Ollivier – Directeur associé de Winnove

L’Etat vient d’investir très discrètement 100 millions d’euros dans un nouveau fond souverain pour acheter des brevets. Alors que l’on cherche par tous les moyens à réduire la dépense publique, était-ce vraiment si impératif ?

Pour en parler, Vincent Lorphelin a reçu Pierre Ollivier, directeur associé chez Winnove.

Vincent Lorphelin finance la protection des start-up de la french tech (100brevets.tech) et accompagne la stratégie de propriété intellectuelle des entreprises innovantes (Venture Patents).

Voir son profil.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Les Echos
Article précédent

Un nouveau fonds français de brevets, pour quoi faire ?

Le Monde
Article suivant

Le tissu économique français face aux nouveaux usages

Derniers articles / Iconomie