Les Echos
//

Valoriser la fonction de DSI pour mieux appréhender l’iconomie

LES ECHOS du 13/10/2015 – Dans un ouvrage qui vient de paraître, l’Institut de l’Iconomie revient sur les impacts de la transformation numérique et réaffirme sa conviction que les DSI doivent occuper un rôle de partenaire stratégique au sein des organisations.

Dans un ouvrage qui vient de paraître (« L’intelligence iconomique. Les nouveaux modèles d’affaires de la 3e révolution industrielle », sous la direction de Claude Rochet et Michel Volle, éditions De Boeck, septembre 2015), l’Institut de l’Iconomie décrypte le nouveau cycle technologique, celui de la IIIe révolution industrielle basée sur les technologies de l’information (et qui conduit à ce que les auteurs appellent l’iconomie). « Cet ouvrage se propose de présenter de manière pédagogique la dynamique, les enjeux et les modes opératoires de la transition vers l’Iconomie, en détaillant les changements qu’elle induit dans les modèles d’affaires des firmes », indique Michel Volle, économiste, spécialisé dans l’étude des conséquences de l’informatisation, co-président de l’Institut de l’Iconomie.
En savoir plus sur le site Les Echos

Vincent Lorphelin finance la protection des start-up de la french tech (100brevets.tech) et accompagne la stratégie de propriété intellectuelle des entreprises innovantes (Venture Patents).

Voir son profil.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La troisième révolution industrielle et l'emploi

Cerveau d'oeuvre de l'Institut de l'iconomie
Article suivant

L’utilité, nouveau prisme pour penser l’iconomie ?

Derniers articles / Iconomie